Le Coup de Coeur de la Semaine : Gwyneth

Allez, j’ose.

Ce coup de coeur date de juin l’année dernière. Mais il m’a fallu du temps pour oser le mettre sur BDF.net. Parce que là, on est quand même limite people, et pas vraiment parentalité éclairée, non?

Je vous entends déjà rapporter à notre Présidente: « Marie-Laure, c’est quoiiiiii cet article sur Bouts de Ficelle, où on parle de cette américaine blonde, star s’il en est? »

« Attendez », je vous réponds, « et lisez la suite » :

Ce livre, c’est mon Idole sur Terre de la Cuisine qui l’a conseillé. Et vu que je suis quelqu’un de confiant, je me suis dit, si elle dit que c’est un bon bouquin, je la crois, et je l’achète, parce que 1° je suis curieuse, 2°je doute que la bibliothèque ne l’achète jamais, 3°je suis sceptique, mais curieuse, je le rappelle.

Donc, le dit-livre est arrivé dans ma boîte aux lettres quelques jours plus tard, et je l’ai feuilleté le soir même. Résultat, on a mangé Gwyneth pendant des jours et des jours d’affilée. (Oui, ici, souvent, on mange soit Gwyneth, soit, très souvent, Cléa, parfois autre chose, mais rarement)

Le titre original c’est « My father’s daughter » (littéralement, « La fille de mon père), du coup,  là, on voit les recettes familiales se profiler, et pas qu’un coup de pub hollywoodien. Si vous voulez comprendre en quoi Gwyneth est très girl-next-door, allez LA, elle le dit très bien.

Sinon, causons un peu recettes et parentalité, et environnement.

Ce que j’aime dans ce livre :

  • c’est que presque toutes les recettes peuvent être faites à l’avance, et il n’y a qu’à cuire quand arrive 18h30, et la fameuse faille spatio-temporelle du soir (celle-là, on la connaît tous).
  • La plupart des recettes sont vraiment adaptées au goût des enfants, ou proposées pour adultes et pour enfants, avec des variantes végétariennes le cas échéant (la fille de Gwyneth est végétarienne)
  • les desserts proposés ne sont pas de la pâtisserie de haut-vol, juste des recettes pour tous les jours.
  • des fois, c’est bio, des fois, c’est gourmand, souvent c’est les 2.
  • enfin, les images sont belles, j’ai tout le temps faim quand je regarde ce livre.

Clairement, à la maison, on ne mange plus de « gratins de pâtes », non, maintenant, nous mangeons des « macs&cheese », ça claque plus, hein?

Et même si tu cuisines le homard au même rythme que moi la crevette, c’est pas grave, Gwyneth, je ne t’en veux pas, parce que grâce à toi : les tomates les plus insipides deviennent juste délicieuses, j’ai découvert le « poisson rôti et sa salsa verde » (pas salade, hein, salsa), le thon à l’indienne (grillé au barbecue), et j’ai rôti mes légumes racines, au four, tout l’hiver, pour que mon Petit Pote en mange.

Je vous mettrais bien une recette pour vous allécher, mais non, il n’y a pas le droit, la Dame protège ses droits, et moi, je respecte ça. Mais si vous avez l’occasion, foncez, vous ne regretterez pas!

WordPress Themes

WP Like Button Plugin by Free WordPress Templates

Switch to our mobile site