L’adultisme

« [Le magazine Kaizen (n°1, mars-avril 2012)]  nous propose un article sur l’adultisme. Dans l’article, l’adultisme est défini comme étant le fait de penser que du fait d’être adulte, on a d’office une supériorité à l’enfant qui lui de par son statut d’enfant nous est inférieur et que par conséquent on peut en fin de compte le dominer par nos avis ou nos attitudes.

(article complet ici : http://lesvendredisintellos.com/2012/04/27/superiorite-acceptee-superiorite-acceptable/)

Il y eut un temps où j’ai cru – parce que j’avais des valeurs et des convictions peu répandues comme privilégier la naissance naturelle, pratiquer l’allaitement prolongé, le co-dodo, et ne pas utiliser de châtiments corporels – qu’utiliser mon pouvoir sur les enfants dans ma vie était acceptable car j’avais rejeté les valeurs éducatives dominantes. Mais je me suis fourvoyée dans cette conviction que mon parentage était le meilleur puisque j’avais consciencieusement étudié et choisi des alternatives au courant dominant dans l’éducation. Car je n’avais pas éliminé l’idée la plus fondamentalement nocive de notre culture : celle de croire que les adultes ont le droit d’utiliser leur pouvoir sur les enfants.

http://www.oveo.org/index.php?option=com_content&view=article&id=323:ladultisme-ce-poison-invisible-qui-intoxique-nos-relations-avec-les-enfants&catid=51&Itemid=65

http://lesvendredisintellos.com/2012/08/15/ladultisme-histoire-de-definitions-les-vacances-des-vi/

WordPress Themes

WP Like Button Plugin by Free WordPress Templates

Switch to our mobile site