Les cris bloquent le cerveau des enfants (Isabelle Filliozat)

http://anti-deprime.com/2016/05/14/cris-bloquent-cerveau-enfants-isabelle-filliozat/

Hausser la voix ne sert à rienPlus on crie, moins l’enfant comprend.
Souvent, lorsqu’un parent crie, ce n’est pas contre l’enfant, c’est parce que lui-même éclate.

De plus, nous avons tendance à faire écho à l’éducation que nous avons nous-même reçue. Nous répétons de manière inconsciente les mots et les gestes que nos parents avaient envers nous lorsque nous étions plus jeunes et que nous nous faisions disputer.

Nos neurones miroirs nous jouent un tour et nous faisons du mimétisme avec notre parent.

Parfois, on peut aussi faire le contraire pour ne pas reproduire le modèle de nos parents ! Mais ceci n’est pas éducatif.

Solution > La chaîne ne peut se rompre que si l’on prend conscience que cette réaction n’était pas la bonne de la part de notre propre parent, et soigner notre enfant intérieur d’une blessure (peur ou humiliation) pas tout à fait guérie.

La parentalité positive nous oblige ainsi à désapprendre tous ces automatismes et à gérer les situations de façon éducative.

A chaque fois que vous vous surprendrez à sentir cette exaspération qui monte, respirez et rappelez-vous votre histoire.

La suite ici, avec une vidéo d’Isabelle Filliozat expliquant pourquoi et comment les cris n’ont pas l’effet escompté : http://anti-deprime.com/2016/05/14/cris-bloquent-cerveau-enfants-isabelle-filliozat/

Isabelle Filliozat – finis les cris

https://youtu.be/xThlUmhO2yM

Zoom sur le projet de loi visant à abolir la violence faite aux enfants

http://printemps-education.org/2016/05/13/zoom-sur-le-projet-de-loi-visant-a-abolir-la-violence-faite-aux-enfants/

Qu’est-ce que la violence éducative ordinaire ?

La violence éducative ordinaire est l’ensemble des pratiques coercitives et/ou punitives utilisées, tolérées, voire recommandées dans une société pour éduquer les enfants. Sa définition varie selon les pays, les époques, les cultures… La VEO est la partie invisible de la violence faite aux enfants, car considérée comme acceptable, voire souhaitable pour une “bonne éducation”.
Maltraitance : c’est la violence perçue comme inacceptable et dénoncée à tous les niveaux

Violence éducative ordinaire : c’est la violence à l’égard des enfants qui est acceptée par tous, considérée comme normale
→ Violence physique (gifler, fesser, pincer, tirer les oreilles ou les cheveux, donner des coups de pied, secouer, saisir brutalement, bousculer, pousser… mais aussi contraindre l’enfant dans une position inconfortable, l’attacher, l’enfermer, le priver de nourriture…)

→ Violence verbale (crier, injurier, se moquer…)

→ Violence psychologique (faire honte, humilier, mentir, menacer, culpabiliser, rejeter, retirer son amour, pratiquer le chantage affectif…)
Sans prise de conscience et sans information, la violence éducative se perpétue de génération en génération : → reproduction du schéma familial vécu → croyance aux vertus éducatives et d’obéissance de la VEO → méconnaissance de ses conséquences → interprétation erronée des comportements des enfants par manque d’information sur leurs besoins et leur développement

Conséquences de la VEO

Si les conséquences physiques sont visibles à court terme (douleurs voire ecchymoses, fractures, traumatismes, lésions…), les conséquences moins connues se déclarent le plus souvent à moyen et long terme : frein du développement cognitif, accroissement de l’agressivité, effets nocifs sur l’état de santé (perte de mémoire, affaiblissement du système immunitaire, hypertension, ulcère, problème de peau, prise de poids, troubles digestifs). À l’âge adulte, on constate un accroissement des risques de suicide, cancer, troubles cardiaques, asthme, comportements agressifs, troubles mentaux, dépression et problèmes sexuels. Les études des dernières années ont même révélé un impact sur notre descendance à travers la modification du génome.

http://www.oveo.org/presentation-de-la-proposition-de-loi-visant-a-abolir-la-violence-faite-aux-enfants/

Le 20 avril 2016 à 15h, les députés Édith Gueugneau et François-Michel Lambert ont tenu une conférence de presse à l’Assemblée Nationale pour présenter le projet de proposition de loi visant à abolir la violence faite aux enfants.

Dossier de presse : http://www.oveo.org/wp-content/uploads/2016/04/OVEO_DossierPresse-PPL_Abolition_violences.pdf

Maryse MARTIN – Trésorière de Bouts de ficelle

PS : http://www.bernardlalande.fr/violence-educative-ordinaire/

Atelier parents-enfants Montessori à Vandré Samedi 14 mai 2016 à 10h00

—————————————————————————————
Atelier parents-enfants Montessori à Vandré
Samedi 14 mai  2016 de 10h00 à 11h30
—————————————————————————————

Pour la troisième année consécutive, nous avons le plaisir de collaborer avec Cécile Crottereau qui propose aux adhérents de Bouts de ficelle des ateliers de pédagogie Montessori pour les enfants entre 2 ans ½ et 6 ans. Ces ateliers se déroulent au sein même de l’école « l’Envol » qu’elle a ouverte en septembre 2013.

Cette série d’ateliers mensuels va initier l’enfant à apprendre de façon différente, permettre aux parents de faire connaissance avec cette approche particulière en observant leur enfant face au matériel, et aussi de faire connaissance avec cette  nouvelle école alternative.

Au cours des ateliers, les enfants pourront utiliser un matériel beau et varié de vie pratique et de vie sensorielle.

L’enfant va choisir le matériel qu’il souhaite et Cécile ou Aurélie lui montrera comment on l’utilise au cours d’une présentation. Ensuite, il pourra s’en servir seul, aussi longtemps et aussi souvent qu’il le souhaitera.

L’objectif premier de cette pédagogie est le développement de la confiance en soi, de la motivation, de la maitrise de soi, de la concentration, de la curiosité et des capacités d’adaptation, qualités indispensables pour s’intégrer au monde de demain.

« L’enfant est le constructeur de l’homme et il n’existe pas d’homme qui n’ait été formé par l’enfant qu’il a été » (Maria Montessori, L’esprit absorbant)


Cet atelier est ouvert aux familles adhérentes de Bouts de ficelle ou de l’association Envie d’école.

Inscription obligatoire sur le lien suivant :

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter Véronique de Bouts de ficelle au 06.95.18.81.66, ou Cécile (la directrice de l’école, le jour même, si besoin) au: 06.77.11.45.92.

Le coût est de 7 euros par enfant, et le lieu: les jardins de Vandré- 77 rue de l’Obrée – 17700 VANDRE (proche de Surgères).

POUR UN MEILLEUR CONFORT, APPORTER DES CHAUSSONS POUR LES PARENTS ET LES ENFANTS !

(prochain atelier :   samedi 11 juin)

Café des parents à Rochefort – lundi 9 mai à 9h30

—————————————————————————————
Café des parents à Rochefort
Lundi 9 mai – 9h30 à 11h30
—————————————————————————————

La CAF de Rochefort nous réserve l’espace des Abeilles pour que nous vivions ce café des parents un lundi matin par mois à Rochefort.
Flory, Hélène
et Carol vous accueilleront, vous et vos tout-petits, dans le respect des valeurs propres à Bouts de ficelle et de la parentalité positive au Café des Parents de Bouts de ficelle, qui est un rendez-vous pour sortir de chez soi, se rencontrer et échanger entre parents et futurs parents.

Ouvert à tous, membres et non membres de Bouts de ficelle, c’est tout simplement un créneau horaire pendant lequel nous vous proposons de nous réunir, nous rencontrer et boire une petite boisson. Pendant que nos bambins (et bébés) joueront, nous pourrons papoter entre parents et nous détendre hors de chez nous.

Le lieu: espace les z’abeilles 10 rue du docteur Peltier à Rochefort.
Vous pouvez contacter Flory pour tout renseignement complémentaire au: 06.62.73.06.90

WordPress Themes

WP Like Button Plugin by Free WordPress Templates

Switch to our mobile site