Mais, c’est les vacances ?!

On dirait bien qu’on y est…

ça y est, il fait chaud, c’est vraiment l’été! Le linge sèche en 1h, le four reste éteint, on traînasse toute la journée parce qu’on transpire rien qu’en pensant bouger (quoi, j’exagère?), et on dort fenêtres ouvertes car c’est la seule façon de bien dormir, ce qui fait qu’on est réveillé par le chant des oiseaux…

Je ne vous ferrais pas un dessin, le site de Bouts de Ficelle prend ses quartiers d’été, et vous souhaite de bonnes wacances…

Pour moi, le mois d’août va ressembler à ça :

Des animaux et des voitures dans mon (nouveau) sac adoré taille maxi, ça c’est comme d’hab

Et vu que c’est l’été, je rajoute ce qui va remplacer les heures que je passe (perds?) devant l’ordi le reste de l’année :

- de la laine. Plein. C’est qu’il faut préparer l’hiver, et la venue d’une Deuxième Merveille…

- de la peinture. Pour profiter du beau temps pour retaper un meuble ou 2 qui pleurent de mocheté

- des bouquins. De toutes façons, c’est comme le tricot, j’ai toujours un truc à lire en cours.

Et pour ceux que ça peut intéresser voici le détail de mes lectures estivales :

- Venir au Monde de Lise Bartoli. Parce que je suis curieuse d’Ailleurs

-Intimes Naissances de Juliette et Cécile Collonge. Parce que depuis le temps que je louche dessus, j’ai craqué, je me le suis offert

- The Rhythm of Family de Amanda Blake Soule (en anglais). Parce qu’il est découpé en 12 parties (1 par mois), donc je lis chaque début de mois le morceau correspondant

- Parler pour que les enfants écoutent Ecouter pour que les enfants parlent de Adele Faber et Elaine Mazlish. Parce que je sens qu’on va en avoir besoin, donc je relis

- 30 minutes chrono de Jamie Oliver. Parce qu’un repas complet en 30 min, ça peut aider niveau organisation!

Et vous, vous mettez quoi dans votre sac d’été?

Sur ce, n’oubliez pas la crème solaire,

A la rentrée!

Locavore VS Biovore

Allez, je vous partage une réflexion qui me trotte dans la tête depuis quelques semaines…

Il y a quelques semaines a été lancé sur France 5 le jeudi soir une émission intitulée « 200 km à la ronde ». Le générique m’a interpellée : 5 familles décident de devenir locavores pendant un mois. (Pas de polémique sur les émissions de télé réalité, ni sur comment ont été choisies les familles, etc, le sujet n’est pas là ;p) Elles vivent à Toulouse ou dans les environs, et ont un périmètre de 200 km pour s’alimenter.

source photo

Vous trouverez ICI un article bref sur le locavorisme, ses origines, pourquoi, ses impacts et ses limites. (ou on y apprend notamment que le périmètre du locavore, c’est 160 km.)

Enfin, on a regardé avec mon Amoureux, en différé sur Internet (rapport au fait que nous n’avons pas la télé, et que 20h40, c’est exactement l’heure de coucher du P’tit Pote).

Et voilà ce qu’on en a tiré : (attention, rien de nouveau sous le soleil, juste des constats)

- biovore, ce n’est vraiment pas du tout être locavore.

-on a fait l’inventaire de nos placards à nous, et oh my! ça fait peur.

-tu peux tout de suite sortir de ton alimentation : le café, le chocolat, le thé, les épices, les cranberries (non? non? nooooooon!!), le sucre, les pâtes, le riz, les jus d’orange  (et j’en oublie)

-les produits locaux ne sont pas forcément plus chers, quand achetés directement au producteur

-mieux vaut local et pas bio ou bio de l’autre bout du monde?

Plus largement, les différents épisodes de l’émission ont montré plusieurs choses : manger local, c’est du temps. Du temps pour préparer, du temps pour dégoter les produits.

Mais manger local, c’est aussi et surtout : découvrir les richesses de sa région (non, mais sans blague, ils ont visité un élevage d’escargots!), créer du lien entre les gens (producteurs/consommateurs), créer des moments de famille. Et ça j’ai trouvé ça vraiment flagrant : les enfants étaient tout le temps partie active, avec un plaisir évident, dans les recherches de leurs parents, que ce soit pour aller pêcher, pour aller chercher des fruits, voir des cochons ou des chèvres, se promener dans les vignes, ou dans les brasseries (pour la fabrication de bières) etc.

Alors oui, manger local c’est du temps, mais c’est aussi du temps partagé, en famille, prétexte à promenades pour rapporter les produits, à apprendre d’où ça vient, et enfin, à préparer tout ça.

Et je sais que si je propose à mon fils d’aller voir des escargots cet après-midi, il ne faudra pas lui répéter 2 fois!

Maintenant, on s’est demandé comment appliqué ça à notre quotidien à nous.

Tout d’abord, merci l’Exception Marco Polo : concept mis en place par Bill McKibben, et qui autorise le locavore à quelques entorses : poivre, épices, huile d’olive (et oui, les olives, c’est à plus de 160 km…), thé, café, chocolat (pas tous en même temps, hein, sinon, ce n’est plus une exception!).

Ensuite, autant comme l’été, on pense que ça peut se faire, que l’hiver… A part les choux, les poireaux, les pommes de terre… Heureusement que des légumes oubliés reviennent au goût de jour. Mais encore faut-il que ce soit produit près de chez vous!

Le congélateur devient ton meilleur ami : plats préparés en quantité à l’avance, légumes et fruits d’été soigneusement mis de côté, etc. Bon quand tu n’as pas de congélateur, tu te demandes comment tu vas faire. (ben quoi? pas de télé, pas de congélateur, ni de lave-vaisselle, ni de micro-ondes, mais je vais bien, merci). Tu peux toujours squatter celui de tes beaux-parents ou de tes voisins.

Pour se fournir dans le coin, il y a (entre autres!) le potager de Chaume Ronde à St Xandre, les Serres de l’Anglois à Angoulins, La Ruche qui dit oui!, les AMAP.

A noter aussi, à La Rochelle Paniers de nos Campagnes : en 2006, des producteurs locaux, avec le soutien de la Chambre d’Agriculture, ont ouvert une boutique où ce sont les producteurs qui vendent leurs produits 2 jours et demi par semaine.

Sans oublier les chèvreries, la farine en production locale (me vient à l’esprit celle de St Jean de Liversay), les Ruchers de Cybèle (bah oui, pas de sucre, mais du miel!), asinerie, tous les panneaux visibles le long des routes pour des ventes directes, etc.

Tout ça pour dire, que ce qu’il y a dans mon assiette, c’est partie intégrante de ce que je laisse, de ce que je transmets à mes enfants : une façon de vivre, de voir les choses, au quotidien, 3 fois par jour même.

Petite précision : (mais qui a son importance) Aucun jugement de ma part sur le comportement de chacun fasse à son assiette : je ne suis pas la dernière à ouvrir une brique de soupe l’hiver, à utiliser un certain Drive pour mes courses, ni à toujours avoir quelques conserves dans mon placard.

Et puis en ce moment, mon addiction, c’est pour la laine (je tricote), comme celle-là qui vient pas du tout du coin de la rue! On a tous des contradictions…

Et vous, il y a quoi dans votre assiette?

Les commentaires sont ouverts, n’hésitez pas à y laisser votre bon plan!

Le Coup de Coeur de la Semaine : Marie Chioca

Littérature jeunesse? Artiste? Mais qui est Marie Chioca?

Marie Chioca est en passe de détrôner mon Idole. Mais comment c’est possible, me direz-vous?

Je ne ferrai pas de long discours, mais vous donnerez juste quelques liens, vers des recettes à tomber par terre, qui vont ravir vos enfants, mais pas que!

Car Marie Chioca est mère de famille (très) nombreuse, et cherche à faire des recettes gourmandes, mais à « indice glycémique bas » comme elle dit. Elle utilise peu (pas?) de sucre raffiné, des produits de saison, locaux, parfait avec mon humeur du moment (je vous en reparle cette semaine de ça).

Testée il y a quelques temps, je vous propose ces petits pots de crème aux oeufs avec du caramel au fond, comme les célèbres yaourts qui se démoulent, mais rien à voir niveau goût! C’est par ici : http://mariechioca.canalblog.com/archives/2012/04/26/24112353.html

Et on a été fort, ce midi, on a essayé pour vous sa recette de crème glacée sans sorbetière, sans sucre, super rapide et absolument délicieuse… http://mariechioca.canalblog.com/archives/2012/07/04/24641059.html (le challenge étant maintenant de re-faire mais avec des fraises. Challenge, car par ici, nous avons quelques difficultés à faire en sorte que la barquette de fraises arrive entière à la maison! Quel gourmand!)

Crème glacée abricot-amande, et petits doigts gourmands

Je n’ai pas encore fait tout le tour de son blog, mais les premiers aperçus me plaisent beaucoup! (sans parler de son moelleux aux abricots que j’ai fait 2 fois la semaine dernière…)

Pour en savoir plus, c’est par ici : http://mariechioca.canalblog.com/

Petites annonces de juillet 2012

  • Nous recherchons en urgence un webmaster pour l’animation du site internet : il sera chargé de mettre en ligne la newsletter, les nouveaux articles, et d’en rédiger s’il le souhaite. Si vous êtes intéressés, contactez-nous dès que possible sur :contact@boutsdeficelle.net
  • Nous vous invitons à proposer vos textes pour les voir apparaitre dans la rubrique « occupations pour de bons moments en famille » : vous aimez rédiger, et avez des « trucs et astuces », « recettes de cuisine », « bons plans », « activités à la maison », « sorties » … à partager ? Envoyer vos textes à : web@boutsdeficelle.net. Continuons ensemble à rendre  cette rubrique vivante et attrayante, comme Anne-Laure nous y a habitués depuis quelques mois !
  • Si vous ne savez plus si vous êtes à jour de votre adhésion ? N’hésitez pas à nous le demander sur :contact@boutsdeficelle.net

Vous avez une petite annonce? Transmettez là à contact@boutsdeficelle.net et nous la diffuserons.

L’innovation numérique au service de Bouts de Ficelle


Nous souhaitons constituer un groupe projet afin de réfléchir puis de mettre en oeuvre l’évolution du site Internet et des outils numériques d’information et de communication. L’objectif est d’enrichir et de développer les outils numériques, au service des adhérents et de l’association.

Les enjeux sont les suivants :

  • Renforcer les liens et la communication entre les adhérents en développant notre réseau social sur Internet ;
  • Développer les outils collaboratifs, pour les bénévoles qui organisent des événements, et pour les membres du conseil d’administration qui travaillent ensemble ;
  • Faciliter l’engagement des bénévoles dans l’association grâce à ces outils et à la présence à distance ;
  • Permettre à tous les adhérents de partager et de diffuser des informations ;
  • Renforcer la visibilité, la notoriété et la légitimité de l’association.

Toutes les volontés sont les bienvenues : certaines tâches demandent des compétences spécifiques et d’autres tâches peuvent être apprises rapidement. Par exemple, si vous êtes juste des utilisateurs, adhérents ou non adhérent, nous aurons besoin de vous pour valider et vérifier que ces nouveaux outils répondent à tout type de profil, qu’ils sont bien compréhensibles et utilisables par tous.

Vous pourrez également mettre vos talents au service de l’association  si vous avez des compétences dans l’un des métiers suivants : photographe, graphiste, développeur, chef de projet, compétences en communication, en marketing, en vie des associations, conception et passation d’enquêtes qualitatives et quantitatives, formateur.

Pour en savoir plus sur ce projet et / ou intégrer le groupe, vous pouvez contacter Catherine au 06 09 24 57 24 ou surcontact@boutsdeficelle.net

Préparer la rentrée?

Et si l’on préparait déjà la rentrée ? Réunion d’information ateliers Faber et Mazlish             8 septembre

Une grande satisfaction a été exprimée par les adhérents ayant déjà participés aux ateliers de communication respectueuse Faber et Mazlish « Parler pour que les enfants écoutent, Ecouter pour que les enfants parlent », animés par Isabelle Milligan et Florence Pineau.

C’est pourquoi, suite à une demande massive exprimée en assemblée générale, de nouveaux ateliers vont être mis en place à la rentrée.

Une réunion de présentation des ateliers aura lieu le samedi 8 septembre à la crèche des Minimes (dans la salle Gabrielle Chaput, 44 rue de roux 17000  La Rochelle), et deux groupes vont pouvoir démarrer en septembre et s’échelonner jusqu’en février :

  • Un atelier (pour les pères) se fera le lundi de 20H à 22H30 (les dates sont : 24/09, 8/10, 22/10, 19/11, 3/12, 17/12 et 11/02).
  • Un autre atelier aura lieu le jeudi de 20H à 22H30 (les dates sont : 20/09, 4/10, 18/10, 15/11, 29/11, 13/12 et 14/02).

Ces ateliers sont accessibles à tous. Néanmoins, pour les adhérents de à Bouts de Ficelle, la participation financière est libre. Vous pourrez donc choisir le prix juste, qui exprimera à la fois vos possibilités et l’engagement des animatrices.

L’inscription vous engage pour les 7 ateliers. Le nombre de places est limité à 12 personnes.

Pour plus d’informations sur le contenu, le déroulement des ateliers, nous vous invitions à venir à la réunion d’information du 8 septembre.  Vous pouvez aussi joindre :

Les nouvelles de l’asso en juillet 2012

C’est avec beaucoup d’émotions et de confiance que nous avons fait le choix de continuer la formidable aventure « Bouts de ficelle ». Cette décision a été évidente pour nous dès lors que nous avons vu que d’autres personnes souhaitaient s’impliquer aussi. Et, oh surprise (!), voici une « belle brochette » constituée :

  • Au bureau, de Guillaume au poste de président, Catherine vice-présidente, Véronique  secrétaire, et Antoine trésorier ;
  • Au Conseil d’administration se rajoutent Emilie, Maryse et Valérie.

Bouts de ficelle, nous le prenons comme un cadeau: c’est ce dont nous rêvions, et que Marie-Laure a fait naitre. Nous mesurons le temps et l’énergie qu’elle y a passée, et le degré d’implication de sa famille. La transmission se fait et nous sommes concentrés pour recevoir et nous imprégner du savoir-faire et de l’expérience de Marie-Laure.

Aujourd’hui, et maintenant que nous avons choisi nos places d’administrateurs, nous vous invitons à prendre la vôtre au sein de cette association de parents bénévoles : nous avons besoin de vos talents, de votre créativité et nous nous mettons à votre service pour vous aider à réaliser vos rêves !

  • Vous souhaitez partager avec d’autres des bons plans ou des recettes ? Rédigez votre texte et il sera en ligne sur le site !
  • Vous souhaitez rencontrer votre auteur préféré, celui ou celle qui vous porte dans votre parentalité ? Et si on organisait ensemble sa venue ?
  • Vous avez un talent en informatique ou en multimédia ? Venez participer au groupe projet qui se crée !

En un mot, n’attendez pas de recevoir la newsletter tous les mois. Venez jouer avec Bouts de ficelle, y prendre du plaisir, y grandir, bousculer le monde, et devenir acteur : vous allez vous sentir pousser des ailes ! Et pour vous lancer dans l’aventure, nous vous donnons rendez-vous le dimanche 22 juillet pour inventer l’avenir : quelles sont nos valeurs ? Que voulons-nous de Bouts de ficelle ? Quels sont nos rêves et nos besoins ?

Bouts de ficelle évolue, mais il restera résolument optimiste, car c’est l’ingrédient dont il a été nourrit au fil des mois, et qui le rend si frémissant  de vie et bourré d’envies !

Merci Marie-Laure pour ce cadeau précieux ; nous allons continuer à tirer le meilleur de Bouts de ficelle, pour continuer à sentir le bonheur d’être parents !

Et bonne route à toi, jolie famille Demaegdt : nous vous gardons dans notre cœur, ainsi que les fabuleux moments que nous avons partagés.

Catherine et Guillaume

« Rêvons ensemble le Bouts de Ficelle de demain » 22 juillet 2012

EDIT du 14 juillet : La période des vacances ne nous semble finalement pas la plus appropriée pour nous réunir autour de ces thèmes essentiels pour l’association: nous décidons donc de remettre cette journée de réflexion à début septembre afin d’avoir davantage de participants. Bonnes vacances!

Journée « rêvons ensemble le Bouts de ficelle de demain »                     dimanche 22 juillet
Bouts de ficelle doit continuer à nous soutenir et à nous distraire dans notre quotidien, seulement voilà, nous grandissons vite (et nos enfants encore plus vite !).
Les participants à l’AG ont déjà commencé à se questionner sur ce qu’ils aimeraient vivre au sein de l’association : des groupes de parole (de pères, en couples, ateliers Faber et Mazlish, parents d’adolescents …), une plus grande affirmation et communication des valeurs de Bouts de ficelle, des activités avec les adolescents et un soutien des parents d’ adolescents, des groupes projets au sein de l’association, un café des parents à Rochefort, un échange de garde d’enfants, des relations avec les associations complémentaires et / ou voisines, des antennes de Bouts de ficelle ailleurs dans le département, un annuaire des parents, avoir un local…
Et tous ces rêves sont réalisables !
Pour les concrétiser, nous vous invitons à nous retrouver le temps d’une journée pour penser, rêver Bouts de ficelle, pour que l’association reste en parfaite adéquation avec nos besoins, nos valeurs et nos envies d’aujourd’hui ! Quelles sont ces fameuses valeurs qui nous réunissent dans Bouts de ficelle ?  Nos rêves du début sont exaucés, quels sont les suivants ? Osons continuer à rêver, à inventer Bouts de ficelle, car nous avons là un superbe outil qui nous nourrit et qui est capable, grâce à nous, de déplacer certaines croyances et pratiques. Osons, ensemble ! Voici le programme :
La journée sera articulée autour de deux temps de « travail » :

  • Un atelier le matin sur les valeurs de Bouts de ficelle,
  • Un atelier l’après-midi sur la vision que nous avons pour Bouts de ficelle : que voulons-nous en faire, que sera-t-elle dans 6 mois, 1 an, 2 ans ?

Nous aimerions vraiment vous avoir sur la journée entière, d’autant que nous vous préparons de belles surprises tout au long de la journée, mais il est possible de ne venir qu’à un seul atelier. Chacun apportera son pique-nique. C’est un rendez-vous de réflexion, mais si vous n’avez pas de possibilité de garde pour vos enfants, un service de baby sitting sera prévu. Cette journée est proposée à tous les adhérents de l’association.

Le lieu : nous vous le communiquerons ultérieurement
Inscrivez-vous au plus vite sur le lien suivant : http://www.doodle.com/4vkt9vmr4vycnyfk, pour que nous organisions cette journée le mieux possible.

Vous pouvez contacter Catherine au 06.09.24.57.24 ou contact@boutsdeficelle.net pour tous renseignements complémentaires.
D’autres informations pratiques vous seront communiquées courant  juillet.

Café des Parents en juillet 2012

Café des parents                                                               mardi 17 juillet   9h30 – 11h30

Le Café des parents fait peau neuve, ou presque !

Nouveau lieu : il se tiendra à la crèche des minimes, dans la salle Gabrielle Chaput, (44 rue de roux 17000  La Rochelle), et sera tenu par une nouvelle hôtesse bénévole : Virginie,  qui aura à cœur de vous accueillir chaleureusement, vous et votre enfant ! Vous pouvez la contacter au 06.19.77.48.42  ou  par mail : p_ninie@hotmail.com.

C’est un rendez-vous pour sortir de chez soi, se rencontrer et échanger entre parents et futurs parents.

Ouvert à tous les parents et futurs parents membres et non membres de Bouts de ficelle, le Café des parents est tout simplement un créneau horaire pendant lequel nous vous proposons de nous réunir, nous rencontrer et boire une petite boisson. Nous aménageons pour l’occasion une aire de jeux pour nos bambins, afin qu’ils s’occupent et que nous puissions papoter entre parents et nous détendre hors de chez nous.

Juillet 2012 avec Bouts de Ficelle

Café des parents              mardi 17 juillet   9h30 – 11h30
Le Café des parents fait peau neuve, ou presque !

Nouveau lieu : il se tiendra à la crèche des minimes, dans la salle Gabrielle Chaput, (44 rue de roux 17000  La Rochelle), et sera tenu par une nouvelle hôtesse bénévole : Virginie,  qui aura à cœur de vous accueillir chaleureusement, vous et votre enfant ! Vous pouvez la contacter au 06.19.77.48.42  ou  par mail : p_ninie@hotmail.com.

C’est un rendez-vous pour sortir de chez soi, se rencontrer et échanger entre parents et futurs parents.

Ouvert à tous les parents et futurs parents membres et non membres de Bouts de ficelle, le Café des parents est tout simplement un créneau horaire pendant lequel nous vous proposons de nous réunir, nous rencontrer et boire une petite boisson. Nous aménageons pour l’occasion une aire de jeux pour nos bambins, afin qu’ils s’occupent et que nous puissions papoter entre parents et nous détendre hors de chez nous.

Journée « rêvons ensemble le Bouts de ficelle de demain »                     dimanche 22 juillet
Lire la suite »

Peinture et petite carte

Aujourd’hui, un petit atelier de rien, mais qui fait un effet chouette et avec un double effet (oui, comme les célèbres bonbons de quand on était plus jeunes).

Petite carte maison, pour un anniversaire, ou autre d’ailleurs, ça dépend de la créativité de votre/vos enfants :

Oui, j’ai le droit d’enlever mon flash quand je fais des photos, mais notre réflex nous a lâché (et ça, ça craint, je vous le dis), et je ne suis pas une pro du retouchage de photo (prise avec un petit numérique vieux de 10 ans!)

Pour le matériel, il vous faut : du papier un peu rigide, une feuille grand format, crayon papier, gomme, feutre noir, peinture pour P’tits Potes.

Et bien sûr, un P’tit Pote en mal de patouille!

Non, il n’a pas de peinture plein le visage, il a dit « bonjour » à un pied de parasol en pierre, et oui, je sais que l’éosine incolore, ça existe, mais 1/le dimanche matin, tu ne choisis pas ton magasin 2/ça le fait marrer quand je le peinturlure en rouge 2 fois par jour

Bref, revenons-en à notre carte.

Sur un morceau de feuille cartonnée, dessinez ce que vous voulez : ici, j’ai fait un gâteau, mais si c’est pour noël, ça marche aussi avec un sapin, pour dire « je t’aime », un coeur, etc, vous avez compris l’idée.

Mettre ce petit dessin sur une grande feuille (rapport au fait qu’à un certain âge, peindre sur 10×10 cm, c’est pô facile). Conseil technique, le scotcher.

Laisser l’Artiste s’exprimer. Durée illimitée.

Attendre que ça sèche.

Découper le motif dessiné en tout premier (sortir ses lunettes pour le retrouver sous la couche de peinture). Puis le coller sur la carte qu’on veut envoyer, et qu’on avait soigneusement éloigné de la créativité débordante de l’Artiste.

Souligner les bords en noir si vous le désirez, écrire un petit mot (et même plusieurs si vous voulez). Et laisser vous aller à encore personnaliser, si vous avez d’autres idées!

Et voilà, notre double effet : une jolie carte, et un atelier peinture pour P’tit Pote!

PS : l’idée vient d’ICI, elle en a fait une guirlande, j’ai détourné en carte. Mais je ferrais bien la guirlande!

EDIT de quelques heures plus tard : rien à voir, mais si vous voulez vous faire une sorte de cadre végétal, nous en avons bricolé un la semaine passé, petit tuto ICI

EDIT du 9 juillet : on me souffle dans l’oreillette que plutôt que de galérer à retrouver mon dessin sous la demi-tonne de peinture, je peux aussi utiliser un pochoir, le positionner là où la peinture me (ou au P’tit Pote) paraît la plus belle, et y a plus qu’à découper… Merci l’Oreillette!

WordPress Themes

WP Like Button Plugin by Free WordPress Templates

Switch to our mobile site