Et si on arrêtait d’acheter des jouets à nos enfants?

Bon, je vais faire court parce que le P’tit Pote vient de se réveiller, et que ce soir, je ne pourrais pas faire cet article parce que j’ai un en-cours de tricot qui m’obsède j’ai du sommeil à rattraper.

Mais tout ça pour dire que des fois (souvent), je me pose la question. Est-ce qu’on n’achète pas trop de jouets à nos enfants?

Quel parent ne s’est pas fait la réflexion après Noël, ou l’Anniversaire, en voyant l’Enfant en train de jouer avec les cartons et les emballages?

Surtout quand je vois la mine d’outils qu’est Internet. On trouve des tutos pour tout et n’importe quoi, dans toutes les langues (croyez moi, la semaine dernière, j’ai demandé une traduction à mon pote Google en suédois.), et surtout pour faire des choses qui ne nécessitent pas nécessairement beaucoup de temps et de matériel.

Et puis, des fois, y a juste à laisser l’Enfant s’approprier les objets (parole de Maman qui s’est trimballé pendant quelques mois avec un entonnoir en silicone dans son sac car c’était le jouet préféré du P’tit Pote)..

Pour illustrer, la semaine dernière j’ai rangé le ressert de ma cuisine. (et ce n’était pas une mince affaire, croyez moi!) Qu’a fait mon P’tit Pote pendant ce temps-là?

Un sac de noix, un fait-tout, une cagette, une palette à raclette (dans sa main)

Il s’est installé ça tout seul, en piochant dans ce que je sortais du-dit ressert, et ma foi, ça l’a occupé un sacré moment!

Et vous, vos enfants, ils jouent avec quoi?

Le Coup de Coeur de la Semaine : « Je mangerais bien un enfant »

Non, le Nouvel Habitant sous mon nombril ne me donne pas des envies bizarres, comme manger un enfant.

Cette histoire, mon fils de 20 mois nous la demande au moins 2 fois par jour : avant la sieste, avant le dodo le soir, parfois aussi au réveil le matin, et après le bain. On la connaît par coeur.

Je l’ai acheté dans une librairie en ville, un jour que je me cherchais un bouquin pour moi. Oui, je suis faible, même quand je cherche un livre (ou autre, d’ailleurs) pour moi, je fais toujours un détour par le rayon enfant.

Bref, les mois ont passés et le livre dormait sur ses étagères. Rapport au fait qu’à 8 mois, il préférait les livres à tripoter, à machouiller, etc.

Il y a environ un mois, l’un de nous deux (le Papa ou moi) attrape le livre en question, histoire de changer de « la vie des bébés ».

Je mangerais bien un enfant, de Dorothée de Monfreid

Depuis, c’est la grosse passion. Voir même la Passion.

Cette histoire de petit crocodile, qui, un matin, refuse de manger les bonnes bananes que ses parents lui proposent, et qui ne veut manger qu’une seule chose : UN ENFANT, déchaîne chez mon fils des éclats de rire à n’en plus finir, et une excitation pas du tout propice à l’endormissement.

Le désespoir suscité chez les parents, suite à leurs vains efforts pour que le petit crocodile se sorte cette idée de la tête, est apparemment une bonne occasion de rigoler aussi : « bouh! bouh! notre cher fils Achille ne veut plus se nourrir » entraîne (toujours chez mon fils) un « encore » véhément.

Le thème de ce livre, au delà du « si tu ne manges rien, tu seras tout faible et resteras maigrichon et tout petit » (qui me paraissait un peu too much pour son âge),  aborde la frustration.

Bon, j’avoue que j’ai fait des recherches pour l’écriture de cet article, parce que je ne voyais pas ce qui résonnait chez mon fils dans ce livre, et quand on en est à la 459è lecture, on se demande pourquoi on le lit aussi souvent.

Une fois les recherches effectuées, ça devient limpide, (hum, je ne serais pas un peu fatiguée, moi?) et quand on se rend compte que l’autre lecture préférée c’est celle-là (celle des Pâtes), on se dit que c’est peut être la frustration qui est à l’honneur en ce moment, non?

Et chez vous, la frustration, vous l’abordez comment?

La Fête des Bébés au Moulin de Plaisance

Vous ne saviez pas quoi faire aujourd’hui? Allez donc faire un petit tour à Salles sur Mer, il y a la Fête des Bébés (des Enfants et des Grands aussi!)…

La toute nouvelle équipe de Bouts de Ficelle vous attend sur son stand!

Images intégrées 1

Programme complet :

Bon samedi à vous!

Little inside garden

OK. Petit jardin d’intérieur.

Prenez 4 facteurs : la météo, le besoin de patouille, la passion des Petits N’Animaux, un P’tit Pote de 20 mois (et tout ce que ça implique).

Cherchez une activité originale, vite mise en place, nécessitant 0€ de budget.

Vous avez 10 minutes.

Alors?

Allez je vous aide.

Pour le matériel, on a donc : une grande cagette, 2 petites, des boîtes en plastique, du papier d’alu (ou du kraft), du sable, de la terre et ici des lentilles corail et haricots rouges (à remplacer par ce que vous avez en stock dans votre placard depuis trop longtemps : lentilles, pois cassés, haricots blancs, bref des légumineuses).

Pour ma part, tout attendait sagement dans mon garage que je lui trouve une utilité (tu vois mon Chéri que ça sert de garder pendant 2 ans des cagettes vides…).

On étale l’alu ou le kraft dans le fond, pour éviter limiter que toutes les matières se retrouvent partout par terre, on pose les petites cagettes dedans, et on y met un peu de sable dans une, un peu de terre dans l’autre (ou autre chose, suivant ce que vous avez sous la main. Bon, si j’étais vous, j’éviterais quand même la farine, hein). On met les légumineuses dans une des boîtes en plastique, et dans l’autre (pas visible sur la photo ci-dessus), on y met un peu d’eau (avec du colorant alimentaire pour faire effet piscine si vous le désirez).

Et ensuite?

Crédit Photo

Et bien ensuite, les N’Animaux et les camions ont pu explorer la terre, sauter dans le sable, se rouler dans le mélange lentilles corail/haricots rouges (ben quoi, saviez pas que c’est très bon de se rouler dans ce mélange?) et finir par un bon bain dans la piscine!

Et vu qu’il me reste une petite cagette, petite session jardinage à venir, et on se lance dans ça :

excellent !

Un plateau, de la terre, de l’herbe, quelques jours de patience.

Et vous, ça patouille comment en ce moment?

Juin 2012 avec Bouts de Ficelle, 2è partie

Grande Fête des Bébés, des Enfants et des Grands Samedi 23 juin 13h30 – 19h

Bouts de ficelle participe à La Grande Fête des Bébés, des Enfants et des Grands, qui se passe au Moulin de plaisance, à Salles-sur-mer.

Nous vous proposons ce rendez-vous festif et champêtre articulé autour du lien autour de la parentalité et de l’art ( spectacles pour petits, contes pour adultes, théâtre, danse avec la bal de Donin, atelier peinture…).

Créer du lien, partager un moment fort avec d’autres familles et avec nos enfants, voici l’essence même de Bouts de ficelle !

Alors soyons nombreux à participer à cet évènement, et faisons connaitre Bouts de ficelle à de nouvelles familles!

Si vous désirez participer à l’accueil des familles sur le stand de Bouts de ficelle, vous pouvez contacter Catherine au 06.09.24.57.24 (ou clecourriard@gmail.com).

Café des parents mardi 26 juin 9h30 – 11h30

Lire la suite »

Atelier Nesting le mercredi 27 juin

Mercredi 27 juin de 14h30 à 16h30

Atelier Nesting – Protéger son enfant en créant un environnement sain

Vous êtes futur/jeune/grand parent ou professionnel de la petite enfance et vous voulez savoir comment créer unenvironnement intérieur le plus sain possible pour votre(vos) enfant(s) ?

Vérane, animatrice Nesting en cours de certification, nous propose un atelier ludique et interactif créé par l’association WECF pour nous aider à connaître les polluants de l’environnement intérieur et les moyens de les éviter pour préserver la santé de nos enfants. En effet, les émissions de substances chimiques sont nombreuses et leurs effets sur la santé, en particulier des plus jeunes sont insuffisamment pris en compte.

Matériel de puériculture, produits d’entretien, cosmétiques, vêtements, jouets… autant d’interrogations auxquelles elle répondra par des conseils pratiques simples à mettre en œuvre basés sur les informations actualisées et validées par les experts indépendants de WECF France.

Cet atelier est ouvert aux adhérents ou non de Bouts de ficelle, sur inscription. Le coût par personne est de 5€, pour les documents fournis et les frais de déplacement. Le nombre de places est limité à 10 personnes.

Merci de vous inscrire par mail à : verane.touillet@neuf.fr

L’atelier aura lieu sous réserve d’un nombre de participant minimal de 5 personnes. Idéalement, pour le bon déroulement des ateliers seuls les bébés de moins de 10 mois peuvent accompagner leurs parents. Toutefois, la présence de votre/vos enfants ne doit pas constituer un frein à votre participation.

L’atelier se déroulera à l’espace Gabriel Chapu situé à la crèche des Minimes, 44 rue de Roux à La Rochelle.

Contact, en cas de besoin : Vérane au 06 82 32 98 55

Il paraît que…

… ce week end, c’est la Fête des Pères. Il paraît.

Le mien, de père, il veut des chaussettes. Depuis toujours. Ou des caleçons. OK. Machine à coudre, à toi de jouer.

Pour les autres, quelques idées de Do It Yourself (en anglais, et en français, pas compliquées, c’est juste pour l’inspiration!)…

A faire avec les enfants s’ils sont assez grands, sinon, c’est petit moment de bricolage pour vous!

(clic sur le nom sous l’image pour accéder au tuto)

Rangeportablequicharge

(clairement mon préféré, c’est celui que le Père de mes enfants aura)

Mug moustache

DIY Father's Day Shirt

Tee-shirt customisé

Cadeau pour Super Héros

(les grignotages préférés de Papa, recouverts d’étiquettes de Super Héros)

Si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas à m’envoyer le lien!

Et alors, il aura quoi, Papa dimanche?

Les nouvelles de l’asso (le mot de la Présidente en juin)

MERCI, c’est le mot qui me vient à l’esprit quand je pense aux 69 personnes qui ont répondu à notre appel, pour récolter des témoignages sur votre expérience de Bouts de ficelle. 20% de réponse, c’est déjà un témoignage et quand on lit vos commentaires, on ne peut qu’être satisfaits du fruit de nos efforts. Alors merci d’avoir pris le temps de répondre. Ces éléments qualitatifs intéressent fortement nos partenaires et leur seront bien utiles à comprendre notre contribution au sujet de la parentalité, dans le secteur.
L’avenir de Bouts de ficelle semble assuré, puisque grâce à l’appel formulé le mois dernier quatre nouvelles personnes se portent candidates à l’élection au Conseil d’Administration. Merci à elles. L’Assemblée générale approche désormais à grands pas et la passation par la même occasion.
Le futur sera forcément différent et c’est formidable. Nous avons commencé cette association et mis en place ce que nous pouvions alors réaliser avec tout notre coeur. Aujourd’hui certains restent, d’autres partent et de nouveaux arrivent. Les énergies varient et les projets sont à poursuivre et à inventer. C’est le cycle de la vie.
Parallèlement, vous découvrirez dans cette newsletter que de nouveaux projets émergent pour la parentalité, avec audace et intelligence dans notre secteur.
Pour moi, c’est probablement la dernière newsletter que je rédige et j’éprouve une certaine émotion à écrire ces lignes. J’ai aimé vous partager ce que je porte. Je vous remercie sincèrement pour l’intérêt que vous avez manifesté à l’égard de Bouts de ficelle jusque là et vous invite à renouveler votre regard intéressé et bienveillant sur ce qui se réalisera à l’avenir. J’ai confiance que l’âme de l’association restera intacte et que vous saurez utiliser cette création pour y réaliser les rencontres dont vous avez envie et besoin. C’est à vous de jouer! Bouts de ficelle sera ce que vous en faites.
Un point plus personnel, si vous me le permettez, pour conclure. La parentalité est comme un jardin que l’on cultive. Les saisons passent, parfois rudes, parfois clémentes. Chacune ayant son importance. Mais en tant que jardinière, je peux toujours garder espoir que je ne cultive pas seule la terre – sauf si je m’enferme- il y a le soleil et la pluie. Ma contribution est de mettre du courage, de la justesse et de l’amour à la tâche et pour le reste, je dois faire confiance aux petites pousses et aux éléments. Ce que je retiendrai de ce que j’ai découvert avec Bouts de ficelle, c’est que la magie de la vie est un miracle de chaque jour. Un miracle fragile et tellement fort à la fois. J’ai appris à m’émerveiller et à dire MERCI au quotidien pour l’honneur qui m’est fait de pouvoir être appelée maman.
Bonne route à vous
Marie-Laure

Juin 2012 avec Bouts de Ficelle

Avec toutes mes excuses pour ne pas l’avoir mis en ligne avant : la newsletter est passée au travers de ma boîte aux mails!
Ateliers Nesting: Protéger son enfant en créant un environnement sain
mardi 12    de 15h à 17h
Vous êtes futur/jeune parent ou grand-parent et vous voulez savoir comment créer un environnement intérieur le plus sain possible pour votre(vos) enfant(s) ?
Vérane, animatrice Nesting en cours de certification, nous propose un atelier ludique et interactif créé par l’association WECF pour nous aider à connaître les polluants de l’environnement intérieur et les moyens de les éviter pour préserver la santé de nos enfants. En effet, les émissions de substances chimiques sont nombreuses et leurs effets sur la santé, en particulier des plus jeunes, sont insuffisamment pris en compte.
Matériel de puériculture, produits d’entretien, cosmétiques, vêtements, jouets… autant d’interrogations auxquelles elle répondra par desconseils pratiques simples à mettre en œuvre basés sur les informations actualisées et validées par les experts indépendants de WECF France.
Cet atelier est ouvert aux adhérents ou non de Bouts de ficelle, sur inscription. Le coût par personneest de 5€, pour les documents fournis et les frais de déplacement. Le nombre de places est limité à10 personnes.
Pour cet atelier, merci de vous inscrire directement par mail à : verane.touillet@neuf.fr ou partéléphone au 06 82 32 98 55.
L’atelier aura lieu sous réserve d’un nombre de participant minimal de 5 personnes.
Idéalement,pour le bon déroulement des ateliers seuls les bébés de moins de 6 mois peuvent accompagnerleurs parents. Toutefois, la présence de votre/vos enfants ne doit pas constituer un frein à votre participation.
Contact, en cas de besoin: Vérane au 06 82 32 98 55
Assemblée générale                                                                       mardi 5 juin   20h
Lire la suite »

Activité par temps de pluie!

Je m’fais rare par ici, désolée…

Elle m’a encore “soufflé” une idée.

Soyons honnête, j’ai complétement copié. Quand mon Amoureux est rentré avant-hier soir avec des plaques de polystyrène, je me suis dit “yououh, chouette, on va tester ça!”

Réponse de l’Amoureux “Meuh, non, c’est pas pour que vous jouiez avec!”

Ah. Tant pis.

Et bien, siiiiii!

Donc, du polystyrène, un marqueur pour moi, un marteau(voir 2!), des vis même pas pointues pour lui (empruntées à Papa), et une activité qui nous a bien amusé tous les 2 : ce matin en regardant les photos, il me demande “encore”.

Et avec les doigts, c’est rigolo aussi!

Et vous, vous faites quoi quand il pleut?

WordPress Themes

WP Like Button Plugin by Free WordPress Templates

Switch to our mobile site