Catégorie : Recettes de cuisine qui plaisent aux enfants

Démonstration de créations chocolatières

Eddy nous signale l’information gourmande suivante :

C’est bio, équitable et il y aura plein de choses pour les enfants !

« Ma chocolatière préférée, Julie Béchet, organise les 7 et 8 septembre son Festival chocolaté gratuit de 10 à 20 h (samedi et dimanche).
Au programme : démonstration de créations chocolatières, massage au beurre de cacao, danse, jeux pour enfants, musique, expo, artisanat régional, chemin du chocolat, petite restauration et surprise !
Ça se passe au 5 rue des marronniers, 17220 Sainte-Soulle (près de l’Eglise)
Hmmmmm ! »

http://la-cabosse-enchantee.com/

L’arboisien (gâteau aux noisettes et amandes)

Mardi dernier, Isabelle a reçu chez elle le Café des parents et nous avons passé un bon moment. Exceptionnellement, nous avons partagé le déjeuner et, en bonne hôtesse, Isabelle avait préparé plusieurs (bons petits) plats. Dont ce sublime gâteau dont elle nous a donné la recette. En fait vous la trouverez joliment illustrée ici.

Ingrédients :
6 oeufs
150g de sucre
125 de noisettes en poudre
125g d’amandes en poudre

Déroulement de la recette :

Préchauffez le four à 180°c.
Séparez les blancs des jaunes d’œufs.
Dans le bol du robot, mixez les jaunes d’œufs et le sucre.
Ajoutez la poudre de noisettes et d’amandes, mixez
Montez les blancs en neige.
Incorporez les délicatement à la préparation d’amande et noisettes.
Remplir un moule de la préparation.
Enfournez 30 à 35min.
Saupoudez de sucre glace (facultatif).

A tester avec nos petits pendant les vacances !

Véronique

Le manuel de cuisine alternative

Aujourd’hui Valérie vous fait partager son coup de cœur culinaire, le livre de Gilles Daveau :

Le manuel de cuisine alternative

Découvrir une cuisine alternative, c’est s’ouvrir à des produits ou des modes de préparation différents et réinventer les façons de se nourrir au quotidien. Ces changements visent en particulier un enjeu majeur : revaloriser les protéines végétales et apprécier plus occasionnellement des viandes de meilleure qualité.

Quels savoir-faire apportent des saveurs aux céréales et aux aliments complets ? Comment varier les légumes et les produits végétaux au fil des saisons, réussir leur cuisson et composer des plats simples et appétissants ? Comment conjuguer le budget avec la recherche d’équilibre nutritionnel, tout en allant vers des produits de qualité, issus d’agriculture biologique notamment ?

Comme tout manuel, celui-ci apporte les notions essentielles et les techniques qui facilitent la pratique. Il porte un regard global sur nos assiettes, pose les repères fondamentaux pour se nourrir autrement et souligne l’importance de la cuisine maison. Plus qu’un livre de recettes, il propose une pédagogie du changement vers une autre cuisine.

Gilles Daveau, cuisinier, restaurateur et traiteur bio en région nantaise pendant 22 ans, reprend dans cet ouvrage l’approche et les méthodes qu’il transmet dans ses cours de cuisine et formations depuis 1987.

En avril, nous allons organiser une soirée de présentation de cette façon de cuisiner avec Julie Limont, qui a suivi des cours avec Gilles Daveau.

Ateliers de cuisine, à votre domicile ou ailleurs

Dégustations sur votre lieu de production

Transformation de vos paniers AMAP

Animations culinaires

Ainsi que d’autres projets encore à inventer…

Nous vous en reparlerons !

Un p’tit dessert ?

Janvier.

Après la valse des bûches et des galettes des rois, on entre dans l’ère de la pomme.

Tarte. Crumble. Compote. Cake. Chaude. Froide. Gelée. Jus. Bref, on va en manger, sous toutes ses formes. Et heureusement, il y en aura pour tous les goûts. Sauf qu’au bout d’un moment, eh ben, y en aura assez des pommes…

On aura envie d’abricots, de fraises, de framboises, de soleil quoi !

Alors, pour vous faire patienter jusque-là, je vous propose une petite recette née du hasard de mes placards, un jour que mon Amoureux (ce petit coquin) m’a appelé à 11h45 pour me prévenir qu’à 12h30, on aurait du monde à manger…

Que faire pour le dessert, qui ne me prenne pas 3h à préparer, et aïe, j’ai plus d’œufs… Pas grave, le crumble est mon pote!

Crumble à la framboise

D’après le crumble de framboises au muesli exotique de Cléa

  • Des framboises (pour les quantités, c’est comme vous voulez)
  • 120g de farine
  • 40g de flocons d’avoine
  • 20g de poudre d’amande
  • 20g de noix de coco
  • 80g de sucre de canne blond
  • 50g de purée d’amande
  • 50g de beurre (demi-sel, personnellement je préfère)
  • 50g d’huile d’olive

Etalez les framboises dans le fond d’un plat.

Dans un saladier, mélangez les ingrédients secs (farine, flocons, poudre, noix de coco et sucre)

Ajoutez un par un la purée d’amande, le beurre (coupé en morceaux) et l’huile d’olive, n’hésitez pas à y mettre les mains !

Vous devez obtenir une consistance sableuse avec des morceaux. Répartissez la pâte sur les framboises.

Cuisson : 30 min à 180°

Des framboises en janvier, me direz-vous ? Surgelées, c’est pas mal ! Surtout que quand c’est la saison, chez nous, la boîte a du mal à arriver jusqu’à la maison…

Et si ça vous a donné envie de gâteau « exotique », je ne saurais que vous conseiller cette petite merveille à la noix de coco et citron vert (http://www.cleacuisine.fr/gateaux/gateau-a-la-noix-de-coco-et-au-citron-vert/).

Bon ap’ !

Anne-Laure

English scones

Nous ce qu’on aime particulièrement, ce sont les petits déj du dimanche matin : gâteau, gaufres, crêpes, brioche ou croissants/chocolatines, c’est notre truc, notre rituel de famille, le petit déj du dimanche matin, on le veut plus chaleureux que la course des autres matins (j’vous entends déjà, vous voulez une invit’, hein petits gourmands !).

Et en parallèle, je suis complètement fan de tout (ou presque) ce qui vient d’Angleterre (oui, là je fais mon coming out sans rapport avec le sujet de l’article, mais j’ai envie, na.) : l’humour anglais, le british style, Jamie Oliver, Hugh Grant et Jude Law (hiiiiiii), le liberty (c’est du tissu pour ceux qui se demandent de quoi qu’elle cause la dame), Harry Potter, l’automne anglais, etc. Je vous montrerai même le bonnet que m’a envoyé ma copine d’adolescence installée là-bas pour la naissance de Robin si vous êtes sages.

Mais revenons à nos moutons (anglais, of course !). Donc quand j’ai vu cette recette, je me suis dit « oh my ! Je n’ai JAMAIS testé de recette de scones ! Dimanche prochain au réveil, je me ferai un plaisir de la faire »

Facile, rapide, idéale avec un P’tit Pote, elle avait tout pour me séduire, dont acte.

Résultat : mmmmh, un régal! On l’a déjà faite plusieurs fois, avec Eliott (et on a varié les garnitures): il faut peser, verser, mélanger avec une cuillère, avec les mains, étaler la pâte, utiliser l’emporte-pièce, bref, plein de gestes qu’il aime faire, ou apprendre à faire (oui, le dimanche matin, on est sur-motivé par ici)! Parfait quand on ne sait pas quoi faire par temps de pluie!

On peut les manger comme ça si vous les mangez à la sortie du four (c’est tout moelleux), mais je vous conseille de les ouvrir en deux et d’y tartiner quelque chose dessus si vous les mangez froid (style ça : )

Et puis, pour aller avec, on se fait un chocolat chaud maison. Rien de plus facile : du lait, de la crème fraîche, un peu de sucre (si on veut), du chocolat en morceaux, hop,  le tout dans une casserole, à feu doux, on mélange tout le temps, et ça n’a vraiment rien à voir avec du chocolat tout prêt!

Et vous, il ressemble à quoi votre petit déj’ du dimanche matin ?

AnneLaure

PS : Scones aux pépites de chocolat

Le goûter au pâté

Anne-Laure nous a régalé(e)s de recettes plus appétissantes les unes que les autres, et maintenant qu’elle fait une pause, saurons-nous prendre la relève ?

Je vous laisse juges…    ;-)

CLIC

Le goûter au pâté

Véronique

Le Coup de Coeur de la Semaine : Marie Chioca

Littérature jeunesse? Artiste? Mais qui est Marie Chioca?

Marie Chioca est en passe de détrôner mon Idole. Mais comment c’est possible, me direz-vous?

Je ne ferrai pas de long discours, mais vous donnerez juste quelques liens, vers des recettes à tomber par terre, qui vont ravir vos enfants, mais pas que!

Car Marie Chioca est mère de famille (très) nombreuse, et cherche à faire des recettes gourmandes, mais à « indice glycémique bas » comme elle dit. Elle utilise peu (pas?) de sucre raffiné, des produits de saison, locaux, parfait avec mon humeur du moment (je vous en reparle cette semaine de ça).

Testée il y a quelques temps, je vous propose ces petits pots de crème aux oeufs avec du caramel au fond, comme les célèbres yaourts qui se démoulent, mais rien à voir niveau goût! C’est par ici : http://mariechioca.canalblog.com/archives/2012/04/26/24112353.html

Et on a été fort, ce midi, on a essayé pour vous sa recette de crème glacée sans sorbetière, sans sucre, super rapide et absolument délicieuse… http://mariechioca.canalblog.com/archives/2012/07/04/24641059.html (le challenge étant maintenant de re-faire mais avec des fraises. Challenge, car par ici, nous avons quelques difficultés à faire en sorte que la barquette de fraises arrive entière à la maison! Quel gourmand!)

Crème glacée abricot-amande, et petits doigts gourmands

Je n’ai pas encore fait tout le tour de son blog, mais les premiers aperçus me plaisent beaucoup! (sans parler de son moelleux aux abricots que j’ai fait 2 fois la semaine dernière…)

Pour en savoir plus, c’est par ici : http://mariechioca.canalblog.com/

Le Coup de Coeur de la Semaine : Cookies en cuisine!

ça craint, hein, cette météo?

Les enfants tournent en rond dans la maison, nous aussi, notre peau réclame du soleil, nos doigts de pieds en ont marre d’être enfermés, et il y a encore une semaine à tenir (avant la fin des vacances, hein, je ne m’avance pas pour Mister Soleil!).

Alors, pour remonter un peu le moral, on va en cuisine, on installe les P’tits Potes sur leurs chaises, on mets les tenues de combat, et on prépare des COOKIES.

Avant toute chose, et là, je vais vous raconter ma vie (comme d’habitude, je vous entends murmurer derrière votre écran), j’ai toujours eu une passion pour les cookies. Pas les industriels, non, ceux qu’on prend le temps de faire. J’ai commencé à en faire je devais avoir 12 ans. J’en faisais tout le temps, j’ai même appelé mon chat de l’époque « Couky ». Oui, avec un Y, mais à 15 ans, on a du style…

Et puis, un jour, j’ai trouvé cette recette. Et depuis 7 ans, je les fait, les re-fait, et les re-re-fait.

Maintenant, je les fais avec mon P’tit Pote, et c’est vraiment un plaisir de le voir rigoler, de la pâte jusque dans les cheveux, la cuillère en bois dans la main, à goûter mélanger la pâte avec application.

Alors, avant de commencer, quelques recommandations : je varie parfois les proportions suivant la consistance de ma pâte : à la fin, la pâte doit tenir en place quand vous faites votre petit tas. Si elle s’étale, il faut rajouter de la farine. Je ne comprends pas pourquoi des fois, il y a besoin d’en rajouter, et des fois non, j’imagine que c’est une question d’humidité de l’air et autres paramètres physiques. Mes connaissances sont proches de 0 dans ce domaine, donc pas plus de suppositions.

Autre chose : pendant la cuisson, on ne fait rien d’autres. Non, on n’étend pas le linge, on ne lit pas une histoire, et on ne joue pas « 2 min » à autre chose. On reste le nez collé au four, à regarder les petits tas gonfler, et à sentir l’odeur délicieuse envahir la cuisine. Parce que les cookies, c’est bon fondant, souple, mais en 30 secondes, ça peut devenir sec, trop cuit. Oui, je sais, c’est pas drôle, mais vous me remercierez quand vous verrez vos enfants se régaler en trempant le biscuit dans un verre de lait!

Allez, place à la recette!

Bon, je ne suis pas photographe culinaire, ça se voit, hein?!

Pour une vingtaine de cookies (bon, en vrai, je trouve que ça ne veut pas dire grand chose, ça, ça dépend de la taille de vos petits tas)

110g de beurre

110g de sucre

1 oeuf

225g de farine

1/2 cuillère à café de levure

1 pincée de sel

Préchauffez le four à 170°c.

On fait ramollir le beurre, puis on l’incorpore avec le sucre, et l’oeuf. On les bat jusqu’à ce que le mélange soit mousseux.

Mélanger ensemble la farine, le sel et la levure, puis ajouter à la préparation oeuf/beurre/sucre, en mélangeant avec une cuillère en bois.

Là, on rajoute la garniture. Et on laisse parler son imagination : du chocolat, des raisins, du citron confit/fleur de sel/chocolat, du gingembre, des cranberries, de la vanille, etc. As you want. On fait des petits morceaux, et on ajoute au reste. Pour les quantités, à vous de voir si vous êtes d’humeur gourmande ou pas!

Étaler du papier à cuisson sur une plaque du four, puis faire des petits tas en les espaçant, histoire qu’ils ne se chevauchent pas quand ça cuira.

Faire cuire pendant 8 à 10 min. Pour info, la première tournée sera un peu plus longue que les suivantes, rapport au four qui sera plus chaud ensuite.

On laisse refroidir (enfin si vous avez la patience!), et on se régale…

Vous saviez, vous, qu’il y a 58 synonymes au mot « mélanger », et 88 à « mélange »?

Le Coup de Coeur de la Semaine : Gwyneth

Allez, j’ose.

Ce coup de coeur date de juin l’année dernière. Mais il m’a fallu du temps pour oser le mettre sur BDF.net. Parce que là, on est quand même limite people, et pas vraiment parentalité éclairée, non?

Je vous entends déjà rapporter à notre Présidente: « Marie-Laure, c’est quoiiiiii cet article sur Bouts de Ficelle, où on parle de cette américaine blonde, star s’il en est? »

« Attendez », je vous réponds, « et lisez la suite » :

Ce livre, c’est mon Idole sur Terre de la Cuisine qui l’a conseillé. Et vu que je suis quelqu’un de confiant, je me suis dit, si elle dit que c’est un bon bouquin, je la crois, et je l’achète, parce que 1° je suis curieuse, 2°je doute que la bibliothèque ne l’achète jamais, 3°je suis sceptique, mais curieuse, je le rappelle.

Donc, le dit-livre est arrivé dans ma boîte aux lettres quelques jours plus tard, et je l’ai feuilleté le soir même. Résultat, on a mangé Gwyneth pendant des jours et des jours d’affilée. (Oui, ici, souvent, on mange soit Gwyneth, soit, très souvent, Cléa, parfois autre chose, mais rarement)

Le titre original c’est « My father’s daughter » (littéralement, « La fille de mon père), du coup,  là, on voit les recettes familiales se profiler, et pas qu’un coup de pub hollywoodien. Si vous voulez comprendre en quoi Gwyneth est très girl-next-door, allez LA, elle le dit très bien.

Sinon, causons un peu recettes et parentalité, et environnement.

Ce que j’aime dans ce livre :

  • c’est que presque toutes les recettes peuvent être faites à l’avance, et il n’y a qu’à cuire quand arrive 18h30, et la fameuse faille spatio-temporelle du soir (celle-là, on la connaît tous).
  • La plupart des recettes sont vraiment adaptées au goût des enfants, ou proposées pour adultes et pour enfants, avec des variantes végétariennes le cas échéant (la fille de Gwyneth est végétarienne)
  • les desserts proposés ne sont pas de la pâtisserie de haut-vol, juste des recettes pour tous les jours.
  • des fois, c’est bio, des fois, c’est gourmand, souvent c’est les 2.
  • enfin, les images sont belles, j’ai tout le temps faim quand je regarde ce livre.

Clairement, à la maison, on ne mange plus de « gratins de pâtes », non, maintenant, nous mangeons des « macs&cheese », ça claque plus, hein?

Et même si tu cuisines le homard au même rythme que moi la crevette, c’est pas grave, Gwyneth, je ne t’en veux pas, parce que grâce à toi : les tomates les plus insipides deviennent juste délicieuses, j’ai découvert le « poisson rôti et sa salsa verde » (pas salade, hein, salsa), le thon à l’indienne (grillé au barbecue), et j’ai rôti mes légumes racines, au four, tout l’hiver, pour que mon Petit Pote en mange.

Je vous mettrais bien une recette pour vous allécher, mais non, il n’y a pas le droit, la Dame protège ses droits, et moi, je respecte ça. Mais si vous avez l’occasion, foncez, vous ne regretterez pas!

Le(s) Coup(s) de Coeur de la Semaine

Pas facile de choisir cette semaine…

  • LE LIVRE

Siestes

Elle en a parlé ICI (avec quelques pages scannées), j’adore ces dessins, et puis la sieste, c’est un beau sujet, non?

  • L’ARTICLE

Dans le magazine Vies de Famille (le magazine de la CAF), il y a un article sur la gestion des écrans à la maison.

ça donne quelques pistes, pour les plus petits, les plus grands, et puis on y (re)trouve la règle des 3-6-9-12 de Serge Tisseron (psychiatre et psychanaliste): pas d’écran avant 3 ans, pas de console avant 6 ans, Internet accompagné à partir de 9 ans, Internet seul à 12 ans.

  • LA RECETTE

Recette pour 1 gourmand, euh 8 cuillères en chocolat
Temps de réalisation : 10 min
Temps de dégustation recommandé : le plus vite possible, ça fond (et c’est ça qu’est bon!)

Il faut :
une tablette de 100g de chocolat noir
un moule à cuillère en chocolat (ça se trouve dans les magasins spécialisés de cuisine)

Casser le chocolat en carré dans une casserole.
Aromatiser son chocolat, si vous le voulez : (au choix) fleur de sel, 4 épices, cannelle (en poudre), cardamone (en poudre), orange confite, citron confite, gingembre (en poudre ou confit pourquoi pas), parmesan, etc.
La limite, c’est votre imagination, et vos goûts (par exemple, il paraît que le chocolat au chorizo, c’est sympa!)

Faire fondre au bain-marie le chocolat, sans JAMAIS cesser de remuer, sinon ça accroche.
Quand il reste quelques petits morceaux de chocolat, retirer du bain-marie, et remuer énergiquement pour faire fondre ces petits morceaux.
Le chocolat doit toujours rester brillant.

Le verser dans les moules en silicone, bien lisser le chocolat avec une maryse, vérifier qu’il n’y a pas de bulles d’air.
Mettre au frigo. Dégustation possible dès que c’est solidifié (à négocier avec votre frigo).

Pour le démoulage, patience et minutie sont recommandés…

S’asseoir confortablement, et dégustez!

Et si vous ne savez pas quoi faire en mars, clic clic dans la colonne de droite sur l’Agenda du Mois de Bouts de Ficelle, et sur l’Agenda du Mois des Autres (La Rochelle uniquement)

Allez, je retourne à mes lectures…

Et bonnes vacances!

Le Coup de Coeur de la Semaine : on cuisine #2

Depuis lundi, j’ai envie de truffes (pas les champignons, hein, celles en chocolat).

Ces truffes qu’on fait en famille à l’approche de Noël, celles qu’on mange à peine faites, fermes en première impression, et qui deviennent moelleuses dans la bouche, celles au goût vaguement écoeurant-mais-j’en-reprends-une-quand-même.

Et jeudi, je suis tombée sur ces photos-là…

truffe-pain-epice-orange-cacao

recette-de-truffes-speculos

Si ça, c’est pas un appel, je ne vois pas ce que c’est! Et il y a d’autres recettes.

Je me suis dit « ni une, ni deux, ma fille ce week end , tu inities ton fils à la truffe maison ».

Le tout est de choisir quelle version faire (pour commencer!)

La recette de base est simple à en pleurer, c’est du côté de Chef Nini que je vous invite à aller faire un tour (elle fait des cuillères en chocolat, de quoi damner la gourmande en moi!)

Pour la liste des recettes, allez ICI, vous serez directement redirigés vers la recette que vous souhaitez en cliquant sur le lien qui sera sous la photo (tout le monde suit?).

En plus, ça tombe bien, ce dimanche, je suis invitée à goûter chez une amie qui m’a dit de venir les mains vides, mais les truffes, c’est rien, non? (enfin si je n’ai pas tout mangé sur la route!)

Je vous donne rendez-vous mercredi pour des idées de cadeaux de Noël (de dernière minute) à faire soi-même.

Mon Amoureux, qui est presque parfait, avait lu dans mes pensées, et m’avait ramené jeudi soir une boîte de truffes… Ce qui m’a permis de patienter jusqu’à aujourd’hui!

Mais comment a-t-il deviné?

PS : Et on n’oublie pas, clic clic sur la médiathèque de Bouts de Ficelle (dans la colonne de droite) pour commander sur Amazon! Même si vous commandez autre chose, entrez par notre site sur Amazon et 5% du montant de votre commande nous ai reversé. Beau cadeau, non?

Le Coup de Coeur de la Semaine : On cuisine

Je sais, normalement, le Coup de Coeur de la Semaine c’est le dimanche, mais demain, c’est FREECYCLE, donc pas le temps!

Cette semaine, vous êtes des petits veinards, car ce n’est pas un mais bien 2 livres dont je voudrais vous parler!

Le choix était trop difficile entre les 2, et puis je me suis dit pourquoi choisir?

Du coup, on cuisine avec/pour nos enfants cette semaine avec ces 2 petits trésors :

La première, c’est grâce à elle que je l’ai découverte, et la 2è, c’est par ce magazine.

Je pourrais faire l’éloge de Cléa pendant 3h tellement j’aime ces recettes, le ton de son blog, ses bouquins, mais ce que j’aime surtout, c’est que ses recettes sont (presque) toujours personnalisables en fonction de vos goûts et de vos placards! (et je ne vous parle pas de son dernier livre Veggie que j’ai reçu pour mon anniversaire cette semaine!)

Quant à Anne Brunner, son bouquin est truffé de bons petits conseils, ses recettes sont toujours excellentes (son gâteau au chocolat est juste une tuerie, si vous êtes sages, je vous donnerais la recette prochainement) pour toutes les occasions.

Mais pour vous mettre en appétit, voici la recette des petits clafoutis aux courgettes de Cléa. Elle les propose en apéritif, nous, nous les dévorons en plat principal (je fais les doses pour 6 alors qu’on est 3) avec une salade verte.

J’ai testé une version carottes-noisettes, mon fils en raffole complètement!

(pour 6 personnes)

1 petite courgette
50g de parmesan râpé
2 grosses cuillères à soupe de purée de basilic (pesto)
2 oeufs
10cl de lait (végétal ou non, j’ai testé les 2, et ça fonctionne)
1 c. à soupe d’huile d’olive
1 pincée de sel
80g de farine de blé type 80 (j’avoue, je fais avec la farine que j’ai sous la main)
quelques feuilles de basilic (quand c’est la saison!)

Laver et râper la courgette.

Allumer le four à 200°c.

Dans un saladier, mélanger le parmesan râpé, la purée de basilic et les œufs. Ajouter le lait et l’huile, puis mélanger encore.

Ensuite, ajouter le sel, la farine et la courgette râpée.

Verser la pâte dans des moules à muffins, sans les remplir entièrement (les clafoutis vont gonfler un peu).

Cuire environ 10 min.

Avant de servir, décorer d’une feuille de basilic.

A déguster chaud, tiède, ou froid.

(pour la version noisettes-carottes, la courgette est remplacée par la carotte, et la purée de basilic par de la purée de noisettes.)

Et n’oubliez pas, ces recettes, elles sont pour mais aussi avec vos enfants! Même mon petit bout de chou de 13 mois est très content de mélanger la pâte (et de goûter tout ce que nous mettons dedans) !

Belle semaine à vous!

WordPress Themes

WP Like Button Plugin by Free WordPress Templates

Switch to our mobile site