Catégorie : recettes de cuisine

L’arboisien (gâteau aux noisettes et amandes)

Mardi dernier, Isabelle a reçu chez elle le Café des parents et nous avons passé un bon moment. Exceptionnellement, nous avons partagé le déjeuner et, en bonne hôtesse, Isabelle avait préparé plusieurs (bons petits) plats. Dont ce sublime gâteau dont elle nous a donné la recette. En fait vous la trouverez joliment illustrée ici.

Ingrédients :
6 oeufs
150g de sucre
125 de noisettes en poudre
125g d’amandes en poudre

Déroulement de la recette :

Préchauffez le four à 180°c.
Séparez les blancs des jaunes d’œufs.
Dans le bol du robot, mixez les jaunes d’œufs et le sucre.
Ajoutez la poudre de noisettes et d’amandes, mixez
Montez les blancs en neige.
Incorporez les délicatement à la préparation d’amande et noisettes.
Remplir un moule de la préparation.
Enfournez 30 à 35min.
Saupoudez de sucre glace (facultatif).

A tester avec nos petits pendant les vacances !

Véronique

Découverte d’une cuisine « alternative et durable » mercredi 10 avril

——————————————————————————————————————————–
Découverte d’une cuisine « alternative  et durable »
mercredi 10 avril  20h30- 23h00
——————————————————————————————————————————–

Julie Limont nous propose une rencontre pendant laquelle chacun pourra échanger sur sa manière actuelle de se nourrir, de cuisiner, les constats qui en sont faits (en terme d’équilibre, de budget, d’organisation, d’intolérances..), et les questionnements qui en découlent.

Voir notre article du 13 mars

Voir et imaginer ensemble ce vers quoi l’on voudrait tendre, sans dogmatisme aucun à prôner le végétarisme comme seule issue possible, juste voir comment d’apparentes restrictions (moins ou plus de viande ou protéines animales, intolérances au gluten, aux produits laitiers…) peuvent au contraire ouvrir autant de portes et faire découvrir de nouveaux savoir-faire dont nous n’avons pas la culture (cuisson de céréales, légumineuses, base aromatiques…) : voici le copieux menu de la soirée !  Et Julie nous aura concocté un petit quelque chose surprise à manger.

Cette soirée est proposée gratuitement aux familles adhérentes de Bouts de ficelle.

Le lieu : la maison des Associations de Nieul /s mer, située 8 rue Léonce Vieljeux (centre bourg de Nieul, avant La Poste- se garer sur le parking )- salle Vénus

Inscription sur le lien suivant : http://www.doodle.com/tdqhbzgga3fmsmsf

Pour toute information, vous pouvez contacter Valérie au 06.15.32.92.08 (ou Catherine au 06.09.24.57.24 le soir même).

PS : sur la vidéo ci-après, une présentation rapide du concept de cuisine alternative et durable :
Gilles Daveau et la cuisine alternative

Le manuel de cuisine alternative

Aujourd’hui Valérie vous fait partager son coup de cœur culinaire, le livre de Gilles Daveau :

Le manuel de cuisine alternative

Découvrir une cuisine alternative, c’est s’ouvrir à des produits ou des modes de préparation différents et réinventer les façons de se nourrir au quotidien. Ces changements visent en particulier un enjeu majeur : revaloriser les protéines végétales et apprécier plus occasionnellement des viandes de meilleure qualité.

Quels savoir-faire apportent des saveurs aux céréales et aux aliments complets ? Comment varier les légumes et les produits végétaux au fil des saisons, réussir leur cuisson et composer des plats simples et appétissants ? Comment conjuguer le budget avec la recherche d’équilibre nutritionnel, tout en allant vers des produits de qualité, issus d’agriculture biologique notamment ?

Comme tout manuel, celui-ci apporte les notions essentielles et les techniques qui facilitent la pratique. Il porte un regard global sur nos assiettes, pose les repères fondamentaux pour se nourrir autrement et souligne l’importance de la cuisine maison. Plus qu’un livre de recettes, il propose une pédagogie du changement vers une autre cuisine.

Gilles Daveau, cuisinier, restaurateur et traiteur bio en région nantaise pendant 22 ans, reprend dans cet ouvrage l’approche et les méthodes qu’il transmet dans ses cours de cuisine et formations depuis 1987.

En avril, nous allons organiser une soirée de présentation de cette façon de cuisiner avec Julie Limont, qui a suivi des cours avec Gilles Daveau.

Ateliers de cuisine, à votre domicile ou ailleurs

Dégustations sur votre lieu de production

Transformation de vos paniers AMAP

Animations culinaires

Ainsi que d’autres projets encore à inventer…

Nous vous en reparlerons !

English scones

Nous ce qu’on aime particulièrement, ce sont les petits déj du dimanche matin : gâteau, gaufres, crêpes, brioche ou croissants/chocolatines, c’est notre truc, notre rituel de famille, le petit déj du dimanche matin, on le veut plus chaleureux que la course des autres matins (j’vous entends déjà, vous voulez une invit’, hein petits gourmands !).

Et en parallèle, je suis complètement fan de tout (ou presque) ce qui vient d’Angleterre (oui, là je fais mon coming out sans rapport avec le sujet de l’article, mais j’ai envie, na.) : l’humour anglais, le british style, Jamie Oliver, Hugh Grant et Jude Law (hiiiiiii), le liberty (c’est du tissu pour ceux qui se demandent de quoi qu’elle cause la dame), Harry Potter, l’automne anglais, etc. Je vous montrerai même le bonnet que m’a envoyé ma copine d’adolescence installée là-bas pour la naissance de Robin si vous êtes sages.

Mais revenons à nos moutons (anglais, of course !). Donc quand j’ai vu cette recette, je me suis dit « oh my ! Je n’ai JAMAIS testé de recette de scones ! Dimanche prochain au réveil, je me ferai un plaisir de la faire »

Facile, rapide, idéale avec un P’tit Pote, elle avait tout pour me séduire, dont acte.

Résultat : mmmmh, un régal! On l’a déjà faite plusieurs fois, avec Eliott (et on a varié les garnitures): il faut peser, verser, mélanger avec une cuillère, avec les mains, étaler la pâte, utiliser l’emporte-pièce, bref, plein de gestes qu’il aime faire, ou apprendre à faire (oui, le dimanche matin, on est sur-motivé par ici)! Parfait quand on ne sait pas quoi faire par temps de pluie!

On peut les manger comme ça si vous les mangez à la sortie du four (c’est tout moelleux), mais je vous conseille de les ouvrir en deux et d’y tartiner quelque chose dessus si vous les mangez froid (style ça : )

Et puis, pour aller avec, on se fait un chocolat chaud maison. Rien de plus facile : du lait, de la crème fraîche, un peu de sucre (si on veut), du chocolat en morceaux, hop,  le tout dans une casserole, à feu doux, on mélange tout le temps, et ça n’a vraiment rien à voir avec du chocolat tout prêt!

Et vous, il ressemble à quoi votre petit déj’ du dimanche matin ?

AnneLaure

PS : Scones aux pépites de chocolat

WordPress Themes

WP Like Button Plugin by Free WordPress Templates

Switch to our mobile site